Les mesures fédérales fragilisent la Culture à Bruxelles

05/11/2014
Le Gouvernement fédéral MR-NVA s’apprête à faire des coupes drastiques dans les politiques culturelles et scientifiques: -12% de personnel, -20% de frais de fonctionnement, -30% d’investissement!! La Monnaie, Bozar, l’Orchestre national de Belgique mais aussi tous les Musées Royaux notamment d’Art et d’Histoire et des Beaux-Arts, vont en souffrir, et ce, même si le Ministre Reynders a annoncé finalement des coupes moins rudes qu’initialement prévu. Le Ministre a d’ailleurs expliqué qu’il comptait financer une partie des politiques culturelles fédérales par le fonds Beliris, lequel fonds a justement pour objet de faire le contraire: utiliser de l’argent fédéral pour des projets bruxellois, et non l’inverse! Didier Reynders, ce faisant, dé-finance Bruxelles, en plus de toucher à la Culture!! Outre la création artistique qui est touchée, tous ces musées sont à Bruxelles, ils attirent énormément de touristes, ce qui crée plein d’emplois à Bruxelles. Autant d’emplois qui sont aujourd’hui remis en question. Par ailleurs, Bruxelles prévoit d’ouvrir un musée d’art moderne et contemporain le long du canal, un projet phare s’il en est, mais toutes ces mesures risquent de remettre en question ce projet et le redéploiement de la zone canal, zone stratégique pour Bruxelles.

J’ai donc interpellé le Ministre-Président pour lui demander d’obtenir des garanties auprès du gouvernement fédéral sur ces questions mais aussi pour mobiliser et soutenir le secteur culturel, qui ne mérite pas cela. Avec ce nouvel épisode MR-NVA, on touche au dernier ciment national, on appauvrit la création et on asphyxie Bruxelles .

Cliquez sur l’image pour découvrir ma réaction parue dans la DH du 6 novembre 2014