Il n’y a pas d’échevin du commerce à Bruxelles

En attendant de modifier le ‪#‎piétonnier‬, réduire son périmètre, améliorer le plan de ‪#‎mobilité‬ notamment en supprimant le mini-ring, la Ville doit aussi accompagner et soutenir les commerçants‬ qui souffrent et vont traverser des mois et années difficiles durant les travaux.

A ce jour, rien n’a été entrepris dans ce sens. Le cdH a fait des propositions et a demandé des mesures d’urgence.

 

jeudi 9 juin 2016

Communiqué de presse 7 juin 2016 « Commerces dans la zone du piétonnier : Le cdH demande des mesures d’urgence »

7 juin 2016 – pour lire le communiqué, cliquez sur le lien

2016 06 07 communiqué de presse piétonnier le cdh demande des mesures d’urgence

Communiqué de presse mercredi 27 avril 2016 : « Piétonnier: La majorité PS-MR doit trancher au Collège de demain »

« Piétonnier: La majorité PS-MR doit trancher au Collège de demain »

Alors que le piétonnier occupe quotidiennement les débats médiatiques, alors que les commerces continuent de souffrir de l’effet conjugué d’un piétonnier mal pensé et exécuté et de tragiques événements extérieurs, alors qu’un long débat au conseil communal de lundi dernier a montré l’unanimité des analyses -à l’exception notable de celle du Bourgmestre- actant la mort clinique du projet actuel de la majorité PS-MR, force est de constater que l’attelage aux manettes de la Ville de Bruxelles, tel un bateau ivre, continue à entretenir la confusion générale et de mener le centre-ville à la dérive.

Lire la suite

Communiqué de presse jeudi 28 avril : Piétonnier de la Ville de Bruxelles : Le bateau ivre de la majorité PS-MR a fait naufrage. Yvan Mayeur gagne du temps. Le MR perd toute crédibilité.

Piétonnier de la Ville de Bruxelles: Le bateau ivre de la majorité PS-MR a fait naufrage. Yvan Mayeur gagne du temps. Le MR perd toute crédibilité.

Le cdH demande une consultation populaire afin de clarifier une fois pour toute l’avenir de ce projet important pour tous les Bruxellois.

Le Collège de la Ville de Bruxelles réuni ce matin a décidé de reporter à la fin du mois de mai les décisions pourtant urgentes à prendre pour sortir le dossier du piétonnier dans le chaos dans lequel il est embourbé. On ne sait toujours pas ce que deviendra le plan de mobilité autour du piétonnier, ni quelle stratégie commerciale sera déployée pour la relance économique. 
 
Ce que l’on sait en revanche, c’est que le Bourgmestre a renvoyé son partenaire MR et ses demandes de révision du périmètre dans les cordes: le périmètre du piétonnier ne sera pas revu, alors même que depuis une semaine, de désaveu en débandade, le MR augmente la pression pour obtenir cette mesure qu’il ne soutenait pas initialement, mais qu’il a commencé à réclamer suite à la mobilisation sans précédant des commerçants et de l’opposition. Ces courbes rentrantes à 180° n’ont pourtant accouché d’aucun résultat. Le MR, qui gère le commerce et la mobilité dans ce dossier, est humilié publiquement. Se pose sérieusement la question de sa crédibilité, voire de son utilité au sein de cette majorité. Saura-t-il en tirer les conséquences? Ou poursuivra-t-il l’aventure aux côtés d’un Bourgmestre qui continue dans le déni de la souffrance des commerces, -imême si on sait bien qu’elle n’est pas entièrement due au piétonnier, ils en souffrent quand même-, et méprise les légitimes demandes de modification venant de toutes parts, commerçants comme habitants?

Lire la suite