Communiqué de presse jeudi 28 avril : Piétonnier de la Ville de Bruxelles : Le bateau ivre de la majorité PS-MR a fait naufrage. Yvan Mayeur gagne du temps. Le MR perd toute crédibilité.

Piétonnier de la Ville de Bruxelles: Le bateau ivre de la majorité PS-MR a fait naufrage. Yvan Mayeur gagne du temps. Le MR perd toute crédibilité.

Le cdH demande une consultation populaire afin de clarifier une fois pour toute l’avenir de ce projet important pour tous les Bruxellois.

Le Collège de la Ville de Bruxelles réuni ce matin a décidé de reporter à la fin du mois de mai les décisions pourtant urgentes à prendre pour sortir le dossier du piétonnier dans le chaos dans lequel il est embourbé. On ne sait toujours pas ce que deviendra le plan de mobilité autour du piétonnier, ni quelle stratégie commerciale sera déployée pour la relance économique. 
 
Ce que l’on sait en revanche, c’est que le Bourgmestre a renvoyé son partenaire MR et ses demandes de révision du périmètre dans les cordes: le périmètre du piétonnier ne sera pas revu, alors même que depuis une semaine, de désaveu en débandade, le MR augmente la pression pour obtenir cette mesure qu’il ne soutenait pas initialement, mais qu’il a commencé à réclamer suite à la mobilisation sans précédant des commerçants et de l’opposition. Ces courbes rentrantes à 180° n’ont pourtant accouché d’aucun résultat. Le MR, qui gère le commerce et la mobilité dans ce dossier, est humilié publiquement. Se pose sérieusement la question de sa crédibilité, voire de son utilité au sein de cette majorité. Saura-t-il en tirer les conséquences? Ou poursuivra-t-il l’aventure aux côtés d’un Bourgmestre qui continue dans le déni de la souffrance des commerces, -imême si on sait bien qu’elle n’est pas entièrement due au piétonnier, ils en souffrent quand même-, et méprise les légitimes demandes de modification venant de toutes parts, commerçants comme habitants?

 
De plus, la demande de la Ville à la Région d’accélérer la mise en oeuvre du télé-jalonnement afin de faciliter l’accès au piétonnier est une terrible reconnaissance de l’échec de la méthode de la majorité PS-MR. En effet, il ne tenait qu’à eux de ne démarrer le piétonnier qu’après cette mise en oeuvre, et non pas un an avant, et ce d’autant que le Ministre de la Mobilité régional Pascal Smet est membre de cette même majorité…!!! Ville de Bruxelles: vous avez dit amateurisme?  
 
Si l’on se réjouit que la Région intervienne pour sauver le Titanic, notamment à travers les mesures de soutien économique et de relance des commerces, on regrette que la majorité PS-MR ait refusé tant de fois la main tendue, ait choisi d’avancer seule contre tous, ait attendu de faire naufrage avant d’accepter de jouer collectif, tout comme on regrette l’absence incompréhensible de mesures spécifiques de la Ville pour venir en aide aux commerçants.
 
Devant ce véritable fiasco, le cdH réitère sa demande d’organiser dans les plus brefs délais une concertation avec toutes les parties prenantes (commerçants, habitants, Région,…) afin de définir l’avenir du piétonnier, puis de soumettre ce résultat à consultation populaire, voie unique pour regagner la nécessaire adhésion au projet, aujourd’hui totalement anéantie, et pour réconcilier les Bruxellois avec leur démocratie locale et leurs institutions, aujourd’hui complément évanescentes.
 
Joëlle Milquet, Hamza Fassi-Fihri, Bianca Debaets (CdnV) et Benoît Cerexhe

version téléchargeable via le lien 2016 04 28 piétonnier après collège