L’usage des langues dans l’Union européenne post-Brexit : une opportunité pour une Europe plus démocratique et plus proche des citoyens !

17-01-2018

L’usage des langues dans l’Union européenne post-Brexit :
une opportunité pour une Europe plus démocratique et plus proche des citoyens !

La proposition de résolution relative à la promotion de l’usage du français dans les institutions européennes et à la revalorisation du multilinguisme suite au Brexit portée par Hamza Fassi-Fihri a été adoptée ce mercredi en séance plénière.

La résolution entend d’une part pousser les institutions européennes à s’adresser plus systématiquement aux citoyens dans leur langue et d’autre part à encourager nos gouvernements et ceux de la Francophonie à promouvoir la diffusion et l’usage du français auprès du « monde européen ». Pour Hamza Fassi-Fihri, « c’est une question de démocratie et de respect de la diversité culturelle. L’Europe ne peut être forte et légitime demain si elle ne s’adresse pas aux citoyens dans leur langue et si elle ne respecte pas la diversité culturelle qui fait la richesse de notre Union ».

Le Brexit crée un nouveau contexte d’équilibre des langues au sein de l’Union. Pour le groupe cdH, ce moment est particulièrement favorable à l’amélioration des choses en la matière et au renforcement de l’influence du français dans les espaces européens. Le Brexit implique en effet que, désormais, l’anglais ne sera plus considéré stricto sensu comme langue officielle de l’Union européenne. En effet, l’Irlande et Malte, seuls pays anglophones de l’Union et comptant pour 3,5 millions d’habitants sur 500 millions d’Européens, ont respectivement le gaélique et le maltais comme langue d’adhésion. L’usage du seul anglais en toutes circonstances se justifie dès lors encore moins aujourd’hui.

Hamza Fassi-Fihri précise que « ce combat pour la promotion du français et la valorisation du multilinguisme n’est pas un combat contre l’anglais ni un repli sur soi mais bien une volonté de préserver la richesse culturelle portée par chaque langue européenne et de rapprocher encore plus l’Europe des citoyens qu’elle est censée servir ».

 

Contact Presse : Gaëtan DUMOULIN – +32 (0) 498 34 46 40 – gaetan.dumoulin@pcf-cdh.be