J’ai fait passer une loi régionale visant à organiser l’information des communes de l’existence de contrats d’obsèques afin d’éviter que les dernières volontés de certains défunts ne soient inappliquées faute d’information. Cela concerne notamment de nombreux citoyens qui y règlent les modalités de leurs funérailles, et notamment la question du rapatriement pour l’ensevelissement sur les terres des pays d’origine