Nouvelle affaire à la Ville de Bruxelles ? Le Collège PS-MR entretient l’opacité sur les comptes de Renobru, dans le rouge de manière exponentielle !

Le cdH de la Ville de Bruxelles, soutenu par l’ensemble de l’opposition, demande la publication des comptes annuels de Renobru (nouveau nom de Projet X), une association Ville-CPAS active dans la rénovation urbaine et en plein dérapage financier. La majorité PS-MR maintient l’opacité la plus totale tout en octroyant sans contrôle plus de 3,6 millions d’euros pour la renflouer !

 

Le 11 juin 2018, le Conseil communal de la Ville de Bruxelles a approuvé un point (non voté par le cdH) autorisant le Collège à intervenir dans le déficit de Renobru pour les années 2016 et 2017, pour un déficit colossal de 1.847.172 EUR. Un déficit en augmentation puisqu’en 2016, le déficit s’élevait à 420.172 EUR et en 2017, à 1.427.000 EUR.

 

L’association de droit public Renobru (ex Projet X) a pour mission de rénover des biens du marché privé locatif et public pour la Ville de Bruxelles. L’objectif de Renobru est de rénover des appartements sur le marché. Ce travail de rénovation s’inscrit en outre dans un processus d’insertion socioprofessionnelle.

 

Lors du Conseil communal de ce lundi 25 juin 2018 nous apprenons qu’un déficit supplémentaire est déjà estimé pour l’année en cours, à plus d’un million d’euros, voire deux millions. Soit une croissance exponentielle ! La majorité PS-MR demande au Conseil communal de voter un nouveau montant pour éponger ce troisième déficit d’affilée et ce, sans présenter le moindre document à l’appui de sa demande !

 

Pour Hamza Fassi-Fihri, conseiller communal cdH, cette situation mérite des clarifications :« On ne peut pas nous demander d’engager le budget de la Ville de Bruxelles à l’aveugle et de signer un chèque en blanc ! Nous avons demandé les comptes annuels, les budgets, les rapports d’activités, les plans d’assainissements éventuels de cette association afin de comprendre l’origine du problème, examiner les mesures prises et encore à prendre et le cas échéant établir des responsabilités. Mais le Collège n’a pu répondre que par des silences gênés et de l’humour déplacé. Ça ne va pas ! ».

 

Devant le refus du Collège PS-MR de faire la lumière et de publier les comptes, Didier Wauters, tête de liste cdH de la Ville de Bruxelles et Hamza Fassi-Fihri, conseiller communal, entendent exiger les comptes en s’adressant à la tutelle régionale tant sur le CPAS que sur les communes et réclament d’ores et déjà une réunion spéciale du Conseil communal afin de faire toute la lumière à livre ouvert sur ce mauvais feuilleton qui a un goût de déjà-vu.

 

Le cdH demande la publication immédiate des comptes et une séance spéciale pour examiner la situation.