Renobru, enfin la transparence!

#Renobru mon travail d’opposition a payé: ils ont enfin fait la transparence. Objectif à présent: revenir au pouvoir pour améliorer la gestion de la Ville!

On a discuté cet après-midi du dossier Renobru au conseil communal, vous savez, cette association dont la Ville est pilote qui a réclamé 1.8M d’euros en juin pour boucher un déficit, sans autre forme d’explication!
1-En réinscrivant exactement le même point et exactement le même montant de subsides pour couvrir le déficit de Renobru, le Collège montre bien que son passage en force de juin dernier était une erreur: voter un tel montant sans aucun document ne pouvait être qu’une décision illégale, et une mauvaise pratique démocratique, opaque, contraire aux principes de bonne gouvernance. C’est pourquoi j’avais demandé le report du point (refusé à l’époque) puis écrit au Ministre-Président pour que la tutelle examine l’opportunité de casser le vote de juin.

2-La transparence d’aujourd’hui (documents enfin transmis et débat avec le directeur général) est donc forcée et jette le doute sur la volonté réelle et/ou la capacité de la majorité actuelle à tourner la page des mauvaises pratiques du passé.

3-La discussion d’aujourd’hui a montré qu’il y avait une mauvaise gestion caractérisée jusque fin 2015: 1 seul CA par an, pas de demande systématique de permis d’urbanisme, pertes de subsides, réactions tardives et puis volonté manifeste de cacher cette situation, vu que les subsides pour renflouer le déficit avaient été noyés dans la masse des modifications budgétaires de juin et de surcroit sans le moindre document ou compte annuel.

N’était la vigilance de l’opposition et sa ténacité, la majorité aurait dépensé l’argent public dans le dos des contribuables!

Retrouvez l’intégralité de l’article de La Libre Belgique de ce 10/09/2018 en cliquant sur ce lien.

posté le 11/09/2018