Stade national : « il est temps d’arrêter les frais ! »

Ce mardi, la ministre flamande de l’Environnement a refusé d’octroyer à Ghelamco un permis d’environnement pour la construction d’un Stade national sur le Parking C du Heysel. Pour le cdH, ce nouveau désaveu pour la majorité PS-MR de la Ville de Bruxelles – qui a dès le départ fait preuve d’un amateurisme sans commune mesure – signe la fin de cette déplorable saga. Il est plus que temps d’arrêter les frais, déjà nombreux à charge des contribuables bruxellois !

Les coûts supportés par les Bruxellois pour la construction d’un nouveau stade national sur le Parking C sont multiples. Pour rappel, la construction de ce nouveau stade ne devait pas coûter un centime au contribuable bruxellois. Or, outre le frais d’études et d’avocats, la cession, par la majorité PS-MR de la Ville, du terrain au promoteur immobilier pour un euro symbolique, l’engagement de rachat du stade le jour où il sera tombé en désuétude, la promesse d’une dotation annuelle de près de 5 millions d’euros (pendant 30 ans) en échange de quelques places et d’une « Golden Loge » lors des rencontres,… sont autant de coups de canif portés par les autorités de la Ville de Bruxelles à cet engagement initial. Le cdH demande dès lors à la majorité PS-MR de la Ville de Bruxelles de faire preuve de transparence et d’établir un état des lieux précis des montants investis dans ce dossier.

La meilleure manière pour arrêter les frais et mettre un terme à ce mauvais feuilleton est pour la Ville de Bruxelles de sortir du bail emphytéotique. Une autre option que celle-ci serait incompréhensible!

Le cdH rappelle qu’il plaide depuis le début pour une relocalisation du futur stade en Région bruxelloise, avec le maintien dans la capitale de l’Europe du Mémorial Van Damme. Les solutions de rechange au Parking C sont multiples : rénovation du stade actuel, site de Schaerbeek Formation, ancien siège de l’OTAN à Evere,…

Le cdH appelle enfin à davantage de concertations dans ce dossier et invite la Ville de Bruxelles à étudier avec les autres autorités compétentes (Fédéral, Communautés et Régions) des solutions alternatives au Parking C pour la construction d’un nouveau Stade national.

 

retrouvez l’article de la dh via le lien suivant

article Le Soir du 30/01