Articles

Conférence de presse de lancement de la campagne

Ce jeudi 30 août 2018, nous tenions une conférence de presse présentant le programme et les candidats de notre liste cdH – CD&V+.
Notre liste répond à la demande des citoyens : une liste d’ouverture avec près d’1/3 de nouveaux venus!

Tous les quartiers sont représentés, toutes les générations, différents corps de métier !

Nous reflétons Bruxelles et la voulons autrement! Découvrez le visage de mes 48 collègues tirés par notre tête de liste Didier Wauters
ici

ainsi que les premiers commentaires dans la presse

Article La Libre

Article L’Echo

Article La Meuse

#bruxellesToutAutrement #BrusselMoetAnders

article posté le 03/09/2018

Bruxelles Tout Autrement, c’est parti!!!

Bruxelles Tout Autrement, c’est parti!!!

Nous avons tenu ce midi notre conférence de presse de lancement de la campagne communale cdH-cd&v+ à la Ville de Bruxelles.

Objectif: Hôtel de Ville, Grand-Place!!
Avec Didier Wauters comme tête de liste, citoyen engagé et opticien, nous avons présenté l’alternative citoyenne proposée par la liste cdh – cd&v+, face à une majorité PS-MR usée par les scandales et les échecs à répétition!
Nous voulons mettre un terme ces six années consacrés aux grands projets finalement inaboutis, au détriment de la vie quotidienne des Bruxellois, maltraités par une majorité rude, clivante et tout sauf rassembleuse.
Notre projet se veut citoyen, participatif et alternatif: en misant sur la bonne gouvernance, l’éthique et la démocratie locale, nous voulons moderniser les services à la population, développer les politiques vers les 0-25 ans (petite enfance, enseignement, associatif, formation et emploi), réussir les transitions écologique et numérique, recentrer l’action locale sur le lien social et les solidarités nouvelles, réinsuffler une âme à la Ville, en misant sur la culture, le commerce et les espaces publics.

Pour faire cela, une super liste avec de super candidats! Un mélange subtil d’expérience politique et de fraicheur citoyenne, de jeunesse et de maturité, parmi des candidats venus de tous les quartiers de la ville, de tous les horizons professionnels, de 20 à 80 ans! Nous sommes en outre la seule liste qui respecte Bruxelles dans sa diversité et ce de manière équilibrée!
Notre projet de programme compte déjà 686 propositions et sera soumis dès demain à tous les comités de quartier et aux associations de la Ville.
Vous aussi pouvez apporter vos contributions, sur www.plateformecitoyenne.cdhbxl.be 

L’Interview, jeudi 17 mai sur BX1

Ce jeudi 17 mai, j’ai eu le plaisir de passer à L’interview de BX1

12 minutes en tête à tête avec Jean-Jacques Deleeuw, avec comme sujets :

– Bruxelles attaque l’Europe

pour améliorer la qualité de l’air à Bruxelles, on voudrait qu’on développe le ramassage scolaire à la Ville de Bruxelles

– Le piétonnier, la saga continue

“aujourd’hui, ils font payer aux citoyens leur absence de concertation sur le dossier du piétionnier. Cette accélération des travaux sur le piétonnier, c’est une farce”

– congés (grands-parentaux) et qualité de vie

« l’idée d’une dizaine de jours de congé supplémentaires pour grands-parents répondrait à une situation réelle de la vie des familles »

– le numérique

– le texte du cdH sur l’avortement

retrouvez l’émission en cliquant sur l’image ci-dessous

Stade national : « il est temps d’arrêter les frais ! »

Ce mardi, la ministre flamande de l’Environnement a refusé d’octroyer à Ghelamco un permis d’environnement pour la construction d’un Stade national sur le Parking C du Heysel. Pour le cdH, ce nouveau désaveu pour la majorité PS-MR de la Ville de Bruxelles – qui a dès le départ fait preuve d’un amateurisme sans commune mesure – signe la fin de cette déplorable saga. Il est plus que temps d’arrêter les frais, déjà nombreux à charge des contribuables bruxellois !

Les coûts supportés par les Bruxellois pour la construction d’un nouveau stade national sur le Parking C sont multiples. Pour rappel, la construction de ce nouveau stade ne devait pas coûter un centime au contribuable bruxellois. Or, outre le frais d’études et d’avocats, la cession, par la majorité PS-MR de la Ville, du terrain au promoteur immobilier pour un euro symbolique, l’engagement de rachat du stade le jour où il sera tombé en désuétude, la promesse d’une dotation annuelle de près de 5 millions d’euros (pendant 30 ans) en échange de quelques places et d’une « Golden Loge » lors des rencontres,… sont autant de coups de canif portés par les autorités de la Ville de Bruxelles à cet engagement initial. Le cdH demande dès lors à la majorité PS-MR de la Ville de Bruxelles de faire preuve de transparence et d’établir un état des lieux précis des montants investis dans ce dossier.

La meilleure manière pour arrêter les frais et mettre un terme à ce mauvais feuilleton est pour la Ville de Bruxelles de sortir du bail emphytéotique. Une autre option que celle-ci serait incompréhensible!

Le cdH rappelle qu’il plaide depuis le début pour une relocalisation du futur stade en Région bruxelloise, avec le maintien dans la capitale de l’Europe du Mémorial Van Damme. Les solutions de rechange au Parking C sont multiples : rénovation du stade actuel, site de Schaerbeek Formation, ancien siège de l’OTAN à Evere,…

Le cdH appelle enfin à davantage de concertations dans ce dossier et invite la Ville de Bruxelles à étudier avec les autres autorités compétentes (Fédéral, Communautés et Régions) des solutions alternatives au Parking C pour la construction d’un nouveau Stade national.

 

retrouvez l’article de la dh via le lien suivant

article Le Soir du 30/01 

« C’est pas tous les jours dimanche » débat animé sur les allocations familiales, RTL, dimanche 14 janvier

J’étais ce midi invité au débat RTL sur les allocations familiales.

J’y ai défendu notre modèle soutenu par la Ligue des familles, à savoir un montant de base le plus élevé possible, minimum 150 euros par enfant au lieu de 140 du modèle PS, et des suppléments sociaux, d’âge et pour des situations spécifiques.

L’enjeu est simple: soutenir toutes les familles, qu’elles soient monoparentales, nombreuses, à enfant unique, précaires ou de la classe moyenne.
Donner moins, c’est laisser tomber la classe moyenne et maintenir les familles précarisées dans des pièges à l’emploi

Retrouvez l’émission via le lien suivant http://m.rtl.be/info/986660

 

posté le 14/01/2018

« La fraternité » – Congrès cdH du dimanche 3 décembre 2017 à Namur

« La fraternité est le remède aux replis de toutes sortes »

Ce dimanche 3 décembre, le cdH réunissait 800 militants humanistes, au palais des congrès de Namur, afin d’adopter les lignes de force de notre programme en vue du scrutin de 2018. Un programme qui est le résultat d’une très forte mobilisation interne de plus d’un an. En tant que Vice-Président, je peux dire que le cdH est depuis en ordre de marche pour les élections communales. Les lignes de force en vue des élections locales 2018 ont été approuvées sous un mot d’ordre : la fraternité!

Les militants mobilisés en masse dans cette salle comble ont confirmé que nous avons misés sur 3 bons axes :
– la force de nos valeurs
– la créativité
– l’engagement de chacun

Ce sont plus de 400 propositions apportant des solutions concrètes aux problèmes évoqués lors des concertations avec les citoyens. Ce travail de concertation a été mené par le centre d’études du cdH, le Cepess, qui nous avait encore épaté le 22 novembre lors du colloque international – au stade roi Baudouin – consacré à l’avenir des villes, pour des villes à échelle humaine. Tout comme lors du congrès, j’ai tenu à saluer leur travail .

En effet, il ne s’agit pas d’un programme électoral clé sur porte, mais plutôt d’un ensemble de lignes de force qui devront inspirer nos sections locales. Chacune s’appropriant les propositions répondant à ses réalités propres. Par exemple : plus de moyens, plus de stages pour les handicapés, ramassage scolaire à vélo, circuits courts dans les cantines scolaires…

Malgré l’hostilité des sondages, nous gardons le cap, le Président Benoît Lutgen a tenu à rappeler le projet de notre marque orange : inspirer l’avenir, ouvrir des perspectives aux générations nouvelles, écouter, créer du lien, susciter le dialogue, renouer les fils, rassembler les gens.
C’est bien grâce à cette fraternité, ce lien entre nous, que nous pouvons compter dans nos rangs : 70 bourgmestres, 340 échevins et présidents de CPAS sur tout le territoire. Merci!

Retrouvez ci-dessous le live de l’un de mes passages

Dans la Presse :
« Le CDH tente la (re) mobilisation générale » , LLB, 4 décembre 2017
« Pour les communales de 2018, le CDH se recentre sur des projets concrets », Le Soir, 4 décembre 2017
« Le cdH adopte son programme en vue des scrutins communaux de 2018 », RTBF, 3 décembre 2017

publié le 11 décembre 2017